car-engineer english version car-engineer version française

La nouvelle Audi R18 e-tron quattro

0

Audi commence la saison 2015 avec une R18 e-tron quattro entièrement révisée. Dans le Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) et pour les 24 Heures du Mans qui est l’événement majeur de la saison, Audi va courir avec sa voiture de sport hybride dans la catégorie 4-mégajoule.

Une quantité d’énergie électrique doublée, une aérodynamique revue, une voiture allégée et beaucoup d’autres travaux caractérisent la cinquième génération de l’Audi R18. « Les possibilités issues des réglementations révolutionnaires qui ont été mises en vigueur pour les voitures de la catégorie LMP depuis 2014 sont loin d’avoir été pleinement utilisées. Les règles abritent tellement de potentiel qu’il y a encore de la place pour de futurs développements », explique Jörg Zander, nouveau chef de l’ingénierie d’Audi Sport.

Audi R18 e-tron Quattro

La nouvelle R18 e-tron quattro diffère visuellement de son prédécesseur, même si sa structure de base est très proche du modèle précédent. Le nouveau look résulte d’une nouvelle façon de mener la circulation d’air autour et à travers l’extrémité avant, les pontons et l’arrière du prototype LMP1. De larges entrées d’air dans les passages de roue avant permettent de réduire la traînée aérodynamique et ont conduit à un tout nouveau design des phares. Les unités d’éclairage sont équipées de la technologie de matrice de LED combinée avec le Laserlight Audi.

Alors qu’Audi a adopté la monocoque – la cellule centrale de sécurité de la voiture – du modèle précédent, le capot, les ailes et les passages de roue avant disposent d’un nouveau design. Comme la monocoque intègre la structure de protection en cas de crash, Audi a effectué un nouveau test de collision pour la saison 2015. De plus la traînée aérodynamique a été optimisée en modifiant le flux d’air des pontons avec de nouvelles configurations de radiateur pour le refroidissement du moteur et du système hybride. Le capot moteur, qui renferme l’unité étroitement et qui se situe derrière le cockpit, contribue également cette optimisation.

Cette année, Audi prépare à nouveau deux versions de carrosserie pour les différentes courses du calendrier du WEC. En combinaison avec un châssis optimisé et en étroite coopération avec le partenaire pneus Michelin, Audi a amélioré le potentiel de performances de son prototype de cette façon.

Audi a beaucoup travaillé dans le domaine de la récupération d’énergie. Il est le seul constructeur à ce jour à avoir remporté les 24 Heures du Mans avec des voitures de sport hybrides. Depuis 2012, la R18 e-tron quattro a été invaincue dans le classique de l’endurance. Pour cette année, les ingénieurs ont doublé la quantité d’énergie de 2 à 4 mégajoules par tour au Mans. Lors du freinage, l’énergie est récupérée afin que le système alimente ensuite l’essieu avant en couple lors des accélérations. La machine électrique qui effectue cette tâche délivre maintenant une puissance de plus de 200 kW, soit une augmentation significative par rapport à l’année dernière. Par conséquent, Audi a augmenté la capacité du système de stockage d’énergie. Le système de stockage d’énergie à volant d’inertie encapsulé qui se trouve dans l’habitacle à côté du conducteur peut stocker jusqu’à 700 kilojoules d’énergie qu’il renvoie ensuite à la machine électrique – ce qui représente environ 17 pour cent de plus qu’en 2014.

En dépit de ces gains de performances, Audi a atteint le poids minimum de 870 kg. L’énergie électrique améliorée entraîne cependant une restriction pour le moteur à combustion interne. Selon le règlement sportif, la quantité de combustible énergétique doit être réduite si les ingénieurs optent pour une énergie électrique plus importante. En conséquence, la R18 e-tron quattro doit faire avec 2,5% de carburant en moins par tour par rapport au championnat 2014.

Pour cette raison, Audi a développé le moteur V6 TDI de quatre litres en effectuant un travail détaillé pour atteindre les niveaux de consommation requis. Le moteur propose désormais 410 kW (558 ch.). Enfin, cette année, le nouveau règlement spécifie que seulement cinq moteurs par voiture peuvent être utilisés pendant toute la saison.

Source : Audi

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.