Warning: Declaration of mysiteDescriptionWalker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /homepages/13/d387776991/htdocs/wp-content/themes/awake_36/lib/classes/menu-walker.php on line 45

Warning: Declaration of mysiteResponsiveMenuWalker::start_lvl(&$output, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /homepages/13/d387776991/htdocs/wp-content/themes/awake_36/lib/classes/menu-walker.php on line 87

Warning: Declaration of mysiteResponsiveMenuWalker::end_lvl(&$output, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /homepages/13/d387776991/htdocs/wp-content/themes/awake_36/lib/classes/menu-walker.php on line 87

Warning: Declaration of mysiteResponsiveMenuWalker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /homepages/13/d387776991/htdocs/wp-content/themes/awake_36/lib/classes/menu-walker.php on line 87

Warning: Declaration of mysiteResponsiveMenuWalker::end_el(&$output, $item, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array) in /homepages/13/d387776991/htdocs/wp-content/themes/awake_36/lib/classes/menu-walker.php on line 87
Le métier d'ingénieur simulation moteur
car-engineer english version car-engineer version française

Le métier d’ingénieur simulation moteur

0

L’industrie automobile est un secteur très compétitif où chaque Euro et chaque seconde sont d’une grande valeur pour l’entreprise. En effet, pour être plus rentable que ses concurrents, il est nécessaire de concevoir un produit de façon moins coûteuse et plus rapide. Ce fait est le principal facteur de la croissance rapide de l’utilisation de la simulation dans l’industrie automobile.

L’utilisation de la simulation permet de:

  • Aider à la conception de nouveaux composants, systèmes ou fonctions
  • Réduire le coût des prototypes et essais
  • Identifier plus tôt dans le cycle de développement les erreurs de conception

La simulation peut être divisée en 2 catégories principales, la simulation 3D et la simulation 0D/1D. La simulation 3D prend en compte toutes les dimensions de l’espace (X, Y, Z) et est utilisée pour effectuer des simulations de crash test (par Analyse des Eléments Finis),  des simulations de la combustion, des simulations d’écoulement fluide (Computational Fluid Dynamics) … Les logiciels de simulation 3D qui peuvent être mentionnés sont Fluent, RADIOSS, IFP-C3D et beaucoup d’autres.

La simulation 0D/1D inclue uniquement la dimension de temps (0D) ou la dimension de temps et d’un seul axe de l’espace (1D). Dans les deux cas, des logiciels comme AMESim, GT Power, Wave, etc. sont souvent utilisés dans l’industrie automobile pour concevoir un système thermique, un groupe motopropulseur, un système d’injection de carburant …

Pour comprendre ce qu’est de travailler avec la simulation 1D, nous avons posé plusieurs questions à un ingénieur travaillant dans l’industrie du camion.Cesar Miguel, Ingénieur simulation

Questions à Cesar Miguel*, ingénieur Combustion & Simulation chez Volvo Group Trucks Technology

Pourriez-vous nous dire en quoi consiste votre travail?

Cesar Miguel : Je fais principalement de la simulation de performance moteur, de boucle d’air et d’autres systèmes comme le post-traitement ou l’injection. Je suis également en charge des outils et analyses d’optimisation et des études de robustesse.

Quelles sont les compétences et connaissances que vous utilisez le plus dans votre travail quotidien?

C.M. : Une connaissance en profondeur du comportement d’un moteur est un must dans mon travail. L’analyse des résultats de simulation peut parfois être très délicate et sans un certain recul et des connaissances sur le moteur, on peut très facilement être induit en erreur. En dehors de cela, ma formation en électronique et systèmes automatiques m’aide à la modélisation de systèmes dynamiques. Bien que de nos jours avec des logiciels comme GT-Power, le codage n’est plus nécessaire, mon expérience avec Matlab (C, VBA et d’autres langages de programmation) est très pratique, surtout pour toutes les tâches d’optimisation, l’analyse statistique et les problèmes mathématiques complexes.

Quelles sont les qualités requises pour ce poste?

C.M. : Il y a bien sûr l’ensemble «des compétences de base de l’ingénieur»: la rigueur, être réaliste (en gardant toujours à l’esprit les résultats de la vie réelle), autonomie dans le travail, les compétences relationnelles pour interagir avec d’autres collègues, clients ou fournisseurs … Ensuite, il est toujours bienvenu d’avoir un bon comportement analytique, afin de résoudre des problèmes complexes. De la même manière, la patience est un atout, surtout dans les projets d’ingénierie avancée, pour lesquels les données d’entrée peuvent arriver très tard …

Quels types de logiciels utilisez-vous fréquemment?

C.M. : GT-Power, pack Office, Matlab & Simulink, ATI VISION, Morphee & Osiris (Pour l’analyse des résultats d’essais) et Maple.

Quelle est la part de technique et la part de management projet/humain dans votre métier?

C.M. : Il est difficile de donner une répartition claire. Le cœur du métier est technique car en fin de compte je suis celui qui construit le modèle, qui fait la simulation, qui analyse les résultats et fait la présentation. Mais vous ne pouvez pas avoir l’un sans l’autre: personne ne peut travailler seul assis au sommet d’une tour d’ivoire; vous avez toujours un côté « gestion » lorsqu’il s’agit d’interagir avec le projet (en tant que client) et d’autres départements (le plus souvent en tant que fournisseur de données).

Quelles sont les interactions avec les autres services du groupe?

C.M. : Nous sommes au cœur des activités du groupe et nous avons donc des interactions avec un grand nombre de départements. Nous sommes à la fois des fournisseurs de modèles pour les départements tels que « systèmes de contrôle » ou « GMP complet », et les fournisseurs de résultats définitifs pour tous les autres (l’équipe « performances », l’équipe « injection de carburant », « Post-traitement » …).

*Cesar Miguel, ingénieur Combustion & Simulation chez Volvo GTT

Cesar Miguel a débuté chez Volvo en 2010 en tant qu’apprenti IFP School. Avant cela, il a obtenu un double diplôme à l’Université Polytechnique de Valence (Espagne) et à l’Ecole Centrale de Paris, dans le domaine de l’électronique et des systèmes automatisés.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.