car-engineer english version car-engineer version française

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

0

Le système CDA (pour Eaton Cylinder Deactivation) est le moyen le plus direct de réduire les émissions de CO2 et la consommation de carburant sur un cycle de conduite donné. Il améliore le compromis entre la conception d’un moteur haute performance et celle d’un moteur optimisé pour l’efficacité énergétique. Le CDA désactive les cylindres du moteur lorsque la puissance totale n’est pas nécessaire. De cette façon, les cylindres restant actifs fonctionnent avec un meilleur rendement, ce qui augmente l’efficacité énergétique.

Eaton a de l’expérience dans la conception de boucle d’air du moteur. En tant que tels, ils proposent une variété de solutions de désactivation des cylindres pour les systèmes de distribution de type 2 (à linguets), y compris :

  • Basés sur un rattrapage hydraulique de jeu automatique
  • Basés sur des linguets à rouleaux
  • Basé sur des poussoirs à galets
  • Basé sur différents arbres à cames
Système de désactivation des cylindres Eaton

Eaton a mis l’accent sur son système de désactivation des cylindres principalement pour les moteurs essence avec une distribution de type II. Malgré cela, ils peuvent également être conçus pour les systèmes de type I (Action directe) et de type III (Pivot central), souvent utilisés pour les moteurs Diesel de camions. Pour les moteurs essence de type II avec un nombre impair de cylindres (3 cylindres par exemple), les systèmes de désactivation de cylindres dynamiques Eaton permettent un large champ d’utilisation de la fonction CDA : jusqu’à 50% de la charge du moteur et jusqu’à 4000 tr/min.



La fonction de désactivation des cylindres d’Eaton pourrait être incorporée (basée sur) différents composants de la distribution :

Rattrapage hydraulique de jeu automatique :
La goupille de verrouillage du système de rattrapage de jeu maintient la jonction solide si le cylindre est activé. Pour désactiver un cylindre, la goupille est retirée et lorsque la came appuie sur le linguet, le système de rattrapage de jeu s’enfonce dans son boîtier plutôt que de déplacer la soupape.

Linguet à rouleaux :
La broche de verrouillage maintient le linguet en une pièce solide. Pour désactiver un cylindre, la broche est retirée et le linguet devient deux pièces pivotées de manière concentrique. Lorsque la came presse le rouleau, le bras du roulement pivote autour de la soupape. Le bras oscillant et la soupape ne se déplacent pas.

Poussoirs à rouleaux :
Développé pour les moteurs essence de plus grosse cylindrée avec une distribution à poussoirs.

Arbre à cames :
Basé sur le déplacement axial de l’arbre à cames, avec désactivation dynamique ou traditionnelle des cylindres.

Source : Eaton

Leave a Reply