août 29

Un algorithme qui estime les frictions entre la route et le pneu

Un algorithme qui estime les frictions entre la route et le pneu

NIRA Dynamics AB a développé des algorithmes qui peuvent estimer la valeur de friction entre la route et les pneus. Les conducteurs expérimentés perçoivent la route avec presque tous les sens : ils voient, sentent et entendent même la route. Ils utilisent toutes ces informations pour estimer l’adhérence à la route et, en fonction de leur jugement, adapter leur vitesse aux conditions. Imaginons que chaque voiture puisse avoir un tel co-pilote expérimenté pour aider à faire ce travail difficile ? Conduire à une vitesse excessive ou méconnaître les conditions routières et de circulation sont encore des causes les plus fréquentes d’accidents de la route. Les systèmes d’assistance actuels peuvent reconnaître les panneaux de la route et aider le conducteur à respecter les limitations de vitesse. La plupart des conducteurs sont également familiarisés avec l’avertisseur de verglas affiché sur le tableau de bord lorsque la température extérieure approche de 0°C. Ces fonctions sont des pas dans la bonne direction, mais avec les nouveaux algorithmes de NIRA, les voitures peuvent faire un grand pas de plus et devenir encore plus intelligente.[image_frame align=”center” alt=”Circuit d’essais pour estimation de l’adhérence” title=”NIRA Dynamics AB a développé des algorithmes qui peuvent estimer la valeur de friction entre la route et les pneus” height=”450″ width=”600″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2014/08/Road-friction-estimation-test-track.jpg[/image_frame]
Un exemple typique de l’endroit où les algorithmes de NIRA peuvent être utilisés est lors de la présence d’​​une flaque d’huile se trouvant sur une route sinueuse. Ce phénomène est souvent à peine perceptible pour les automobilistes, mais est un piège mortel potentiel pour les motocyclistes, même à faible vitesse. Si l’estimation de friction de la route calculée avec les algorithmes de NIRA est communiquée directement à la voiture ou via l’infrastructure, les véhicules qui approchent pourrait recevoir un avertissement avant qu’il ne soit trop tard.[youtube url=”http://youtu.be/yZ9KijwlQSM?list=UUC5Wion0lpf8G400FezogYA” fs=”1″ rel=”0″ showinfo=”0″]Enfin, le véhicule autonome ne sera guère imaginable sans estimation des frictions de la route. Reconnaître d’autres véhicules, les piétons et les obstacles ne sera pas suffisant pour assurer la sécurité des passagers sur un tel véhicule. La voiture autonome devra également être en mesure de surveiller l’état ​​de la route et de prendre les bonnes décisions en fonction.

NIRA est maintenant à la recherche d’applications et de partenaires du secteur automobile pour amener les nouveaux algorithmes sur la route.

Source : NIRA

[titled_box title=”L’avis de Romain :”]Comme indiqué dans cette brève, un système de conduite autonome qui ne tient pas compte de l’état de la route pourrait être dangereux quand il neige ou pleut. Pensez-vous que les tests actuels effectués par Google et les constructeurs automobiles prennent en compte ce fait ?[/titled_box]

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!