novembre 10

Continental teste un véhicule connecté avec le système Dynamic eHorizon

Continental teste un véhicule connecté avec le système Dynamic eHorizon

La société Continental a présenté une première série de résultats de tests du système d’horizon électronique dynamique et connecté (Dynamic eHorizon). Pour les véhicules, il est de plus en plus important de savoir ce qui se passe devant, et les rapports de circulation et cartes routières numériques d’aujourd’hui ne suffisent plus. Des renseignements plus précis sur les caractéristiques de la route tels que les dégradés, les rayons de courbure, les limitations de vitesse temporaires et autres panneaux de signalisation, les changements de voie en raison de travaux de construction, et d’autres informations importantes sont nécessaires au conducteur. Avec son “eHorizon dynamique”, Continental offre une solution qui peut répondre aux besoins d’information des véhicules.[image_frame style=”framed_shadow” align=”center” alt=”Continental teste son système d’horizon électronique dynamique (eHorizon) sur la route pour la première fois.” title=”La société Continental a présenté une première série de résultats de tests du système d’horizon électronique dynamique et connecté (Dynamic eHorizon)” height=”432″ width=”650″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2015/11/Continental-tests-the-dynamic-electronic-Horizon-eHorizon-on-the-road-for-the-first-time..jpg[/image_frame]

“L’Internet ne permettra pas seulement d’étendre la sélection d’info-divertissement à bord, il permettra également d’améliorer directement le véhicule. Le principe derrière cela : meilleure est la base d’informations, plus sûr, plus efficace et plus confortable devient le véhicule”, explique Ralf Lenninger, chef du développement système, de l’Innovation et de la Stratégie de la division Interior de Continental. “Dans le futur, les véhicules réuniront des informations extrêmement précises, à jour et fiables au sujet du réseau routier dans un « Internet des voitures », et rendront cette information immédiatement disponible pour tous les utilisateurs de la route.”

Le potentiel d’amélioration comprend déjà les systèmes d’assistance à la conduite actuels, tels que le régulateur de vitesse adaptatif, l’optimisation de l’efficacité des groupes motopropulseurs classiques et hybrides, et soutiendra également une approche progressive vers la conduite automatisée. Dans l’avenir, ces améliorations permettront à l’horizon électronique de faire une évaluation précise de l’itinéraire, en indiquant si la conduite peut être fortement ou même entièrement automatisée pour la route à venir.

Continental teste la fiabilité de l’eHorizon dynamique et ses différentes applications dans une série de nouveaux véhicules de démonstration. Les véhicules sont connectés à la plate-forme back-end de Continental via un module radio mobile, permettant l’échange de données dans les deux sens. Les systèmes embarqués reçoivent ainsi des informations constamment mises à jour sur la route et les alentours telles que des données topographiques supplémentaires ou les limitations de vitesse temporaires.[image_frame style=”framed_shadow” align=”center” alt=”Internet des Voitures” title=”Grâce à des technologies telles que le Dynamic eHorizon, les futurs véhicules informeront les autres avec des informations à jour et d’une grande précision concernant la route.” height=”469″ width=”650″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2015/11/Internet-of-Cars.jpg[/image_frame]

Les véhicules connectés peuvent également renvoyer des informations provenant de leurs propres capteurs et systèmes embarqués vers le cloud. Ce faisant, les véhicules apportent leur propre contribution à l’amélioration et la mise à jour constante des cartes et des autres informations. Les développeurs Continental utilisent le principe “d’essaim” comme base pour de nombreuses applications intelligentes.

Différentes applications pour l’eHorizon dynamique

Une des applications possible a été démontrée avec les véhicules d’essai de Continental. Grâce à l’utilisation de caméras, ils détectent les limites de vitesse et les panneaux de signalisation temporaires et les signalent au back-office, où l’information est vérifiée et agrégée. Si la fiabilité de l’information est confirmée, par exemple, par des rapports de plusieurs véhicules, le système peut ensuite mettre à jour la carte dans le back-office et la transmettre à tous les véhicules connectés dans la zone touchée. Cela permet des mises à jour cartographiques empilées, qui par exemple sont utilisées pour les fonctions d’assistance de prochaine génération. La feuille de route haute résolution stockée localement dans le véhicule sera complétée au besoin par des sections d’une carte HD qui sont stockées et continuellement mises à jour dans le back-office. Le système transmet donc toujours uniquement la section de carte qui est directement pertinente par rapport à la localisation actuelle du véhicule, maintenant la transmission du trafic de données mobiles faible.

Les applications profitent de cartes de plus en plus détaillées et à jour

Les nouveaux véhicules d’essai Continental basés sur des véhicules de milieu de gamme servent à démontrer et tester dans la pratique les fonctions décrites précédemment. La connexion au serveur et l’analyse des données qui y sont menées peuvent également être évaluées à l’aide des véhicules de démonstration.[image_frame style=”framed_shadow” align=”center” alt=”Les limites de vitesse peuvent être affichées pour les véhicules suivants avec l’eHorizon dynamique” title=”Les limites de vitesse mises à jour sont envoyées à la carte haute définition de la plate-forme Back-office de Continental.” height=”467″ width=”650″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2015/11/The-speed-limits-can-be-displayed-for-following-vehicles-with-dynamic-eHorizon-precisely.jpg[/image_frame]

“L’eHorizon dynamique permet à Continental d’offrir une solution avec laquelle les fabricants de véhicules peuvent parfaire leurs options avancées d’assistance à la conduite, leurs futures technologies d’entraînement, et leurs concepts de gestion du trafic”, dit Lenninger. “Le système de gestion back-office assure que tous les utilisateurs de cette technologie bénéficient des données d’itinéraire mises à jour et de plus en plus détaillées tout en contribuant activement à l’amélioration de l’exactitude et de la qualité de ces informations.”

Les données de l’eHorizon rendent de nombreuses fonctions du véhicule possible ou améliorent leur performance. Voilà pourquoi certains camions ont déjà recours à l’eHorizon statique de Continental depuis 2012. Ils utilisent des données d’eHorizon pour ajuster la puissance du moteur sur la base du profil d’altitude d’une route ce qui, selon les estimations de Continental permet d’économiser une moyenne de 1 500 litres de diesel par an. L’eHorizon peut également fournir des informations utiles aux véhicules hybrides, permettant au système de propulsion d’être utilisé aussi efficacement que possible. Enfin, grâce à l’eHorizon, les véhicules avec régulateur de vitesse adaptatif peuvent adapter leur vitesse dans des zones à limites de vitesse variable ou à fort rayon de courbure, ce qui signifie que les conducteurs ont seulement besoin de tourner.

Source : Continental

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!