mai 19

DSD révèle une architecture hybride 48V « low cost »

DSD révèle une architecture hybride 48V « low cost »

Un nouveau concept de système 48V pour véhicules hybrides légers sera révélé lors du 9ème Symposium international CTI (Novi, MI, USA, 18-21 mai) lors d’une présentation faite par un spécialiste des groupes motopropulseurs de la société Drive System Design (DSD).

La présentation du papier, prévue le jour 2 à 16h45 dans la session « Véhicules Hybrides Électriques », se penchera sur les architectures compactes utilisant un réseau 48V pour créer un système hybride complet à faible coût. Dr John Reeve, ingénieur en chef de DSD UK, présentera «Une étude d’architectures compactes utilisant plusieurs moteurs électriques 48V pour créer un système hybride de 30-45 kW de faible coût».

«Les consommateurs et les fabricants cherchent des solutions à faible coût pour les groupes motopropulseurs hybrides. Actuellement, les systèmes 48V sont marginaux en termes de coût par gramme de CO2 économisé, donc les coûts doivent être diminués ou des fonctionnalités supplémentaires doivent être ajoutées », a expliqué Reeve. «Notre recherche a identifié un certain nombre de possibilités intéressantes en intégrant des concepts de motorisation 48V dans la transmission. L’architecture hybride résultante est polyvalente et compacte, mais peut fournir une capacité d’hybridation complète ».

Comme les composants électriques 48V deviennent de plus en plus disponibles en quantité de production automobile, il est prévu que ces concepts seront à la fois techniquement et économiquement viables. Par exemple, chaque machine électrique et système de stockage d’énergie (batterie et/ou condensateur) supplémentaire peut être entièrement autonome, avec des performances et un emplacement optimisés pour une mission particulière. Le papier de DSD développe et évalue de façon critique de nouveaux concepts de transmission hybride intégrée qui étendent la capacité des systèmes 48V dans la gamme de puissance de 30 à 45 kW.[image_frame style= »framed_shadow » align= »center » alt= »Président de DSD, Shaun Mepham » title= » »Les techniques de conception et de simulation actuelles permettent de mieux optimiser les produits que nous créons, tandis que les études de recherche fondamentale, telles que l’architecture 48V, nous aident à améliorer la direction stratégique de notre design »  » height= »511″ width= »640″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2015/05/DSD’s-President-Shaun-Mepham.jpg[/image_frame]

La technologie 48V permet aux véhicule hybrides basse tension d’offrir de nombreux avantages associés aux hybrides rechargeables haute tension sans les investissements dans les infrastructures et le réseau après-vente nécessaires pour gérer en toute sécurité des systèmes haute tension. Il y a une limite naturelle avec le réseau 48V d’environ 15 kW par machine ce qui fait qu’un concept modulaire rend les systèmes 48V plus attrayants.

Source : DSD

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!