janvier 11

Johnson Controls révèle un module de batterie Micro Hybride

Johnson Controls révèle un module de batterie Micro Hybride

Johnson Controls présentera son module de batterie micro hybride 48 volts dans le cadre de sa gamme complète de solutions avancées de stockage d’énergie pour les automobiles. Le président de Johnson Controls Power Solutions Alex Molinaroli dévoilera la prochaine génération de technologie de l’entreprise le 14 janvier au Salon international de l’auto nord-américain à Detroit.

“Johnson Controls voit des opportunités pour le développement de l’évolution des systèmes de stockage d’énergie qui offrent une efficacité énergétique supérieure à celle que procure le Start-Stop et un coût moindre à celui d’un véhicule hybride ou électrique», a déclaré Alex Molinaroli, président de Johnson Controls Power Solutions.” Même si les véhicules start-stop font partie du courant dominant en Europe et commencent à arriver aux Etats-Unis, la technologie Micro Hybride le potentiel pour offrir un niveau supérieur d’efficacité énergétique, atteignant 15 à 20 % d’économies de carburant. “[image_frame style=”framed_shadow” align=”right” alt=”Batterie Micro Hybride 48V” title=”Batterie Micro Hybride 48V” height=”300″ width=”300″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2013/01/Micro-Hybrid-Battery-48V.jpg[/image_frame]

S’appuyant sur une architecture à deux niveaux de tension, le système micro hybride de Johnson Controls implique une batterie plomb de faible tension et une batterie lithium-ion de 48 volts qui permettent d’optimiser la production et la consommation d’énergie et la consommation, ce qui permet des économies de carburant.

Dans les programmes de développement futurs avec les constructeurs automobiles, la batterie de 48 volts pourrait supporter des charges électriques plus élevées telles qu’un compresseur de climatisation électrique, des technologies de châssis actif ou encore la récupération d’énergie au freinage. La batterie de 12 volts continuerait à alimenter le démarreur du véhicule, les allumages intérieurs et extérieurs, et les systèmes de divertissement tels que la radio ou le lecteur DVD.

 

 

“Nous nous attendons à ce que cette technologie soit adoptée en Europe d’abord, en raison des normes d’économie de carburant et d’émissions plus strictes, puis se déplace rapidement vers les marchés américains dans les prochaines années avec l’adoption en masse d’ici 2020», a déclaré M. Molinaroli.

Source: Johnson Controls

[titled_box title=”L’avis de Romain Nicolas :”]

Le fait d’avoir deux niveaux de tension implique beaucoup de coûts supplémentaires en raison du nombre élevé de pièces ajoutées. Il y a aussi quelques problèmes de sécurité et de fiabilité à considérer avec l’ajout d’un DC/DC et la manipulation du réseau 48V en après-vente notamment. Toutefois, cela permet d’améliorer le niveau de fonctionnalité de la chaîne cinématique et du véhicule. Pensez-vous que les constructeurs soient prêts à augmenter la complexité de leur système de réseau électrique pour améliorer le niveau de fonctionnalité? Comment la loi va gérer ce niveau de tension qui est sous le seuil de celui concernant la législation des réseaux haute tension (Tension supérieure à 60V)?  [/titled_box]

 

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!