février 21

Le nouveau moteur 1.6 Energy dCi 160 Twin-Turbo de Renault

Le nouveau moteur 1.6 Energy dCi 160 Twin-Turbo de Renault

En tant que fournisseur de moteurs pour la Formule 1, Renault met à profit son expérience pour améliorer l’efficacité énergétique de ses moteurs de série pour plus de sensations et de plaisir de conduite. Dernier né de la démarche de downsizing, le moteur Energy dCi 160 Twin Turbo est le premier moteur 1,6 Diesel doté d’une double-suralimentation. Ce moteur d’une cylindrée de 1598 cm3 délivre une puissance de 160 chevaux et un couple de 380Nm.[image_frame style=”framed_shadow” align=”center” alt=”Moteur Renault 1.6l dCi twin-turbo” title=”Moteur 1.6l dCi twin-turbo de 160 chevaux” height=”336″ width=”600″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2014/02/Renault-1.6l-dCi-twin-turbocharger.jpg[/image_frame]

Performances améliorées grâce à la double suralimentation

[image_frame style=”framed_shadow” align=”right” alt=”Caractéristiques du moteur ENERGY dCi 160 Twin-turbo” title=”Courbes de couple et de puissance du moteur ENERGY dCi 160 Twin-turbo” height=”300″ width=”272″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2014/02/ENERGY-dCi-160-Twin-turbo-curves.jpg[/image_frame]La technologie « Twin Turbo » permet de concilier couple à bas régime et puissance élevée sur un moteur Diesel. Le système est composé de deux turbocompresseurs montés en série :

  • Le premier turbo à faible inertie, délivre un couple important dès les bas régimes. 90% du couple maximum est disponible dès 1 500 tr/mn.
  • Le second turbo, prend le relais à plus haut régime et permet d’atteindre une puissance élevée.

Ce moteur embarque un certain nombre de technologies innovantes, notamment en ce qui concerne le refroidissement et la réduction des frottements :

  • un système de circulation d’eau transverse pour un meilleur refroidissement de la chambre de combustion.
  • des segments à géométrie U-Flex (en forme de « u ») : très souple, la géométrie en U permet une adaptation du segment au déformé du cylindre (sous l’effet de la température et de la pression cylindre) pour aboutir au meilleur compromis entre efficacité et frottements.
  • des états de surface superfinis DLC (Diamond Like Carbon) sur les poussoirs de soupapes pour la réduction des frottements.

Le moteur 1.6 Energy dCi 160 Twin Turbo adopte un système d’injection à 1800 bars de pression, pour recevoir la double suralimentation. Il respecte les critères de la norme de dépollution Euro 6b avec un piège à NOx et un système de régénération du filtre à particules.

[youtube url=”http://youtu.be/lA-Bbl7uGDs” fs=”1″ rel=”0″ showinfo=”0″]

 

Ce moteur est capable de propulser des véhicules de grand gabarit. Il équipera notamment les futurs véhicules Renault des segments D et E.

Source : Renault

[titled_box title=”L’avis de Romain :”]

La double suralimentation est la technologie de downsizing la plus avancée aujourd’hui. Mais elle est appliquée uniquement aux segments les moins sensibles aux coûts (segments milieu et haut de gamme). Pensez-vous que Renault va appliquer cette technologie à son K9K 1.5l dCi ? Pensez-vous qu’ils vont utiliser la double suralimentation sur des moteurs essence ?[/titled_box]

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!