octobre 10

L’eTransmission Multi-Mode GKN montée sur le Mitsubishi Outlander PHEV

L’eTransmission Multi-Mode GKN montée sur le Mitsubishi Outlander PHEV

La nouvelle eTransmission Multi-Mode GKN entre en scène sur le SUV Mitsubishi Outlander PHEV (pour Plug-in Hybrid Electric Vehicle) – premier véhicule électrique hybride bimoteur à quatre roues motrices et rechargeable sur route. Elle a été mise en vedette à l’occasion du Salon de l’Automobile de Francfort.

Le nouveau SUV électrique hybride rechargeable quatre roues motrices proposé par Mitsubishi Motors dispose de deux moteurs électriques de 60 kW, un à l’avant et l’autre à l’arrière. Ces deux moteurs sont alimentés par une grosse batterie Lithium-ion. Il est également doté d’un moteur essence et d’un générateur.

L’eTransmission Multi-Mode GKN de l’essieu avant opère dans trois modes de conduite différents et grâce à deux sources de puissance distinctes :

  • en mode « Pure EV », les essieux avant et arrière du véhicule ne sont entraînés que par les moteurs électriques, le moteur avant étant relié à l’eTransmission Multi-Mode GKN. L’énergie provient de la batterie.
  • en mode « Series Hybrid », le moteur thermique entraîne un générateur qui charge la batterie sur route, la voiture n’étant encore entraînée que par ses moteurs électriques avant et arrière ;
  • en mode « Parallel Hybrid », le couple du moteur thermique est transmis à l’eTransmission Multi-Mode GKN et aux roues avant, par l’intermédiaire d’un embrayage hydraulique  désengagé dans les deux autres modes. Les moteurs électriques avant et arrière complètent alors l’effort du moteur à essence. Là aussi, la batterie se recharge.eTransmission GKN Multi-Mode

La réaction de Rob Rickell, Directeur Engineering GKN Driveline : « Soucieux de trouver des formules séduisantes de mobilité à faible émission de carbone, les constructeurs de véhicules envisagent toutes les solutions possibles. Avec son nouveau Outlander PHEV, Mitsubishi Motors ouvre de nouveaux horizons et nous sommes heureux d’avoir pu jouer un rôle prépondérant dans la concrétisation de cette innovation. »

Source : GKN Driveline

L’avis de Romain :

Concevoir un dispositif de transmission dans une telle configuration est vraiment difficile car il y a beaucoup de possibilités de design. Une approche systémique doit être utilisée afin d’avoir une vue d’ensemble des gains et des pertes d’efficacité sur le système complet. Pensez-vous que GKN a été impliqué dans le développement de l’Outlander ? Ou était-ce une technologie sure étagère qui a été achetée et intégrée ?

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!