juillet 26

Oerlikon Graziano présente sa transmission à 4 rapports pour véhicules électrifiés

Oerlikon Graziano présente sa transmission à 4 rapports pour véhicules électrifiés

Oerlikon Graziano, spécialiste des transmissions, a présenté la transmission à 4 rapports 4SED (pour 4 Speed ​​Electric Drive) à des clients partout à travers l’Europe. Cette nouvelle transmission bénéficie d’une efficacité accrue, d’une qualité des changements de rapport accrue et d’une conception évolutive qui convient à un large éventail de types de véhicules. “Il s’agit d’un tout nouveau concept de transmission qui fera progresser le développement des véhicules électriques”, explique Heriberto Diarte, directeur général du segment Drive Systems.

Oerlikon Graziano, avec plus de 20 ans d’expérience dans la conception et la fabrication de chaînes de traction électriques et hybrides, a développé de façon proactive la transmission 4SED en prévision des besoins du marché pour des transmissions plus efficaces pour les véhicules à faibles émissions et zéro émission. Le concept de conception mécanique a été développé par Oerlikon Graziano, tandis que le système de contrôle a été conçu par la société britannique Vocis Driveline.La transmission 4SED couplée à des machines électriques

La transmission 4SED, basée sur l’eDCT de Graziano et Vocis, utilise deux machines électriques dans un groupe motopropulseur compact qui offre quatre vitesses afin d’opérer plus près de l’efficacité maximale des machines – d’environ 90 pour cent. Le résultat est une amélioration de l’efficacité globale jusqu’à 15 pour cent, ce qui se traduit par une augmentation de l’autonomie ou une amélioration des performances du véhicule.

“La conception de la boîte de vitesses est très simple”, explique Paolo Mantelli, directeur d’Oerlikon Graziano Performance automobile. “La configuration unique de la transmission utilise deux arbres d’entrée, chacun entraîné par sa propre machine électrique. Les deux machines remplacent les embrayages et les synchroniseurs, permettent la pré-sélection du rapport suivant avant le changement de rapport, et synchronisent les vitesses de rotation”. L’utilisation de machines électriques permet également un ensemble de lois de contrôle plus simple que celui d’une boîte de vitesses automatisée, et étant donné qu’il n’y a pas de système hydraulique, il n’y a pas de besoin de contrôler des éléments hydraulique de changement de rapport.La transmission 4SED

“La technologie est évolutive et peut s’adapter à un large éventail de différents types de véhicules, comme les voitures électriques urbaines, les voitures à performances élevées, les applications hybrides 4 roues motrices, les autobus et les camions électriques. Elle est également adaptée pour les applications avec des machines électriques 48V, ce qui permet d’importantes économies et une réduction des risques liés à la haute tension”, poursuit Mantelli,”La 4SED n’embarque pas d’embrayages, il n’y a pas besoin de synchronisation et c’est là que réside l’innovation de cette technologie!”.

Un démonstrateur a été installé sur un minibus Mercedes Vito électrique et est actuellement en tournée chez les constructeurs automobiles européens pour mettre en valeur ses caractéristiques. Le feedback initial de la clientèle est pour le moment positif : “Pour un premier démonstrateur, la fonctionnalité de changement de rapport est très impressionnante, il n’y a pas de sentiment de rupture de couple et ces derniers sont très doux”. “Cette transmission est parfaitement évolutive pour les besoins de la clientèle à travers différentes plates-formes et les différentes exigences de performance”.

Plus de détails sur la technologie 4SED suivront au CTI Symposium de Berlin, en Décembre 2013.

Source : Oerlikon Graziano

L’avis de Romain :

Le fait qu’il n’y ait ni circuit hydraulique ni embrayages est un avantage compétitif sur les autres technologies de transmission. Je me demandais si, en se basant sur la technologie présentée, il était possible d’un point de vue confort et contrôlabilité de mettre une machine électrique sur le premier arbre d’entrée et un moteur thermique sur le second ?

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bonjour,

    “Je me demandais si, en se basant sur la technologie présentée, il était possible d’un point de vue confort et contrôlabilité de mettre une machine électrique sur le premier arbre d’entrée et un moteur thermique sur le second ?”

    C’est clairement possible à mon avis, après je vois pas trop l’utilité ou alors j’ai pas compris ce que tu voulais faire.

    1. D’en faire une solution hybride et non purement électrique. Afin de ne pas avoir des batteries trop grosses et d’avoir une autonomie maximale par exemple.

  2. Ah mais c’est clairement possible, par contre je ne suis pas sur que les rapports de la boite de vitesse soient adaptés au moteur thermique non ?

    1. En effet. C’est la qu’un système de contrôle efficace devient nécessaire, mais cela paraît effectivement compliqué.

    2. D’accord avec toi. Je pense que le focus est pour l’instant mis sur les technologies de batteries. Mais il y a un travail “système” à faire sur la chaîne de traction complète, donc la combinaison moteur thermique + machine électrique + transmission. Les simulations 1D type AMESim ou GTSuite aident généralement bien pour ça.

  3. Mais si tu arrives à développer une boite qui permet de coupler un moteur électrique et un moteur thermique : tu as un marché qui s’ouvre devant toi 😉

    C’est un peu ce que fait Toyata avec son train épicycloïdal pour marier thermique et électrique.

    Ou alors tu arrives à faire des rapports de vitesses sur ton moteur électrique en réalisant du défluxage et tu couple ton moteur thermique a une boite de vitesse standard. (Je crois pas que ce système existe pour l’instant, on ne maitrise pas assez bien le flux électromagnétique des moteurs électriques).

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!