mars 18

La première boîte robotisée couplée à un moteur à gaz naturel en Amérique du Nord

La première boîte robotisée couplée à un moteur à gaz naturel en Amérique du Nord

La société Eaton et Cummins Westport, une co-entreprise de Cummins Inc. et Westport Innovations, ont annoncé aujourd’hui un groupe motopropulseur intégré pour le moteur au gaz naturel Cummins Westport ISX12 G qui offrira aux clients la première transmission robotisée à être accouplée avec un moteur à allumage commandé fonctionnant au gaz naturel, sur le marché nord-américain. Le groupe motopropulseur combine la boîte de vitesses robotisée Eaton UltraShift ® PLUS avec le moteur Cummins Westport ISX12 G.[image_frame style= »framed_shadow » align= »center » alt= »Boîte de vitesses robotisée UltraShift® Plus » title= »Boîte de vitesses robotisée UltraShift® Plus fournie par Eaton »]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2014/03/UltraShift®-PLUS-AMT.jpg[/image_frame]

S’exprimant lors du meeting annuel « Technology & Maintenance Council » de l’American Trucking Association, les dirigeants ont dit que cette annonce est une continuation de la collaboration de longue date entre Eaton et Cummins, et s’appuie sur l’annonce faite il y a un an du groupe motopropulseur SmartAdvantage ™ avec le moteur diesel Cummins ISX15. Avec l’intérêt pour les carburants alternatifs conduisant plus de flottes à intégrer des moteurs à gaz naturel dans leur portefeuille, ce produit tentera de répondre à un besoin croissant du marché dans ce domaine.

« Fournir à nos clients des offres de produits qui répondent à leurs besoins est le but de cette collaboration », a déclaré Lori Thompson, vice-président de Cummins Division Truck and Bus. « Nous sommes ravis de fournir un ensemble intégré aux clients qui désirent un moteur au gaz naturel jumelé à une transmission robotisée pour leurs flottes ».

« Nous sommes fiers d’être en mesure d’offrir aux clients de flottes nord-américaines la première transmission automatique à être intégrée à un moteur à gaz naturel à allumage commandé », a déclaré John Beering, vice-président et directeur général de la division transmissions poids lourds chez Eaton. « Nous sommes confiants dans le fait que nos clients trouveront dans ce groupe motopropulseur une excellente valeur ajoutée par rapport à d’autres solutions de transmission robotisée. »

La transmission automatique UltraShift jumelée avec le moteur ISX12 G sera disponible pour les transporteurs nationaux et régionaux mi-2014.

Le moteur Cummins Westport ISX12 G est basé sur le moteur diesel Cummins ISX12, et fonctionne à 100% au gaz naturel, qui peut être sur le véhicule soit sous forme comprimée (GNC) soit sous forme liquéfiée (GNL). Conçu pour les applications de transports régionaux, l’ISX12 G possède une puissance maximale qui s’étale de 1500 à 1800 tours par minute, avec un pic de couple à 1200 tours par minute. Ce moteur au gaz naturel est disponible avec une puissance de 320 ch à 400 ch (239 à 298 kW) avec un couple maximum de 1966 Nm.[image_frame style= »framed_shadow » align= »center » alt= »Moteur ISX12 G fourni par Cummins Westport » title= »Moteur à allumage commandé ISX12 G fonctionnant au gaz naturel »]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2014/03/ISX12-G-by-Cummins-Westport.jpg[/image_frame]

Les avantages de ce groupe motopropulseur comprennent :

  • Algorithme de sélection de changement de rapport optimisé
  • Amélioration du décollage et des décisions de changement de rapport par le biais de détection de la pente, de la masse et de la consigne de pédale d’accélérateur
  • Aide au démarrage en côte ou « Hill Start Aid », qui empêche le recul du véhicule lorsqu’il est engagé

Le moteur Cummins Westport ISX12 G peut désormais être accouplé soit avec la transmission robotisée UltraShift ou avec la transmission manuelle Eaton Fuller Advantage Series.

Source : Eaton/Cummins

[titled_box title= »L’avis de Romain : »]

Je ne sais vraiment pas ce que valent les performances et les caractéristiques d’un moteur au gaz naturel par rapport à un moteur diesel pour les camions. Je me demande aussi comment est calibrée la transmission robotisée pour correspondre aux points optimaux d’efficacité d’un tel moteur. Pensez-vous que les coûts R&D d’un tel développement spécifique étaient suffisamment faibles pour assurer un retour sur investissement rapide pour les deux sociétés ? Pensez-vous que l’utilisateur final préférera la boîte robotisée à la transmission manuelle ?[/titled_box]

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!