juillet 7

Vectorisation de couple en utilisant la technologie hybride

Vectorisation de couple en utilisant la technologie hybride

L’électrification des véhicules hybrides permet de réduire leur consommation de carburant et permet aux véhicules électriques de ne pas produire de polluants. Pourtant, pour le Dr Rolf Bulander, membre du conseil de gestion chez Robert Bosch GmbH, il y a plus d’avantages que cela. « L’électromobilité n’est pas seulement une question d’émissions et de coûts. C’est aussi une question de dynamique de véhicule, de puissance et de plaisir de conduire. En bref: l’électromobilité c’est aller au-delà du pur calcul pour générer plus d’émotion », dit Bulander, qui est en charge de la technologie du groupe motopropulseur à Bosch. La société travaille sur des moteurs électriques et hybrides qui peuvent faire plus que réduire la consommation de carburant. Par exemple, une nouvelle fonction de vectorisation de couple permet à des moteurs électriques distincts d’entraîner chaque essieu ou même chaque roue.

Bosch a déjà mis en production son système d’entrainement individuel des essieux avec PSA. Dans le 3008 Hybrid4, le moteur électrique entraîne l’essieu arrière, tandis que le moteur à combustion interne est relié à l’essieu avant. Cela signifie que toute personne qui achète ce modèle hybride diesel dispose d’une transmission intégrale de série. Cette disposition est appelée « Axle-split hybrid ». Les prototypes Bosch montrent que le principe d’entraînement individuel des essieux pourrait être étendu dans un avenir proche à l’aide de moteurs électriques compacts. Une fonction de vectorisation du couple serait alors possible en équipant chaque roue de l’essieu avant de son propre moteur électrique. La tenue de route est améliorée par la façon dont ces moteurs sont connectés, ce qui leur permet de freiner et d’accélérer les roues individuellement. Cette fonction pourrait éventuellement améliorer la tenue en virage des voitures de sport, même dans des situations de dérapage, et pourrait améliorer la maniabilité des SUV sur terrain difficile.[image_frame align= »center » alt= »Fonction de transmission intégrale en utilisant le système Axle-split hybrid » title= »Une fonction de vectorisation du couple serait possible en équipant chaque roue de l’essieu avant de son propre moteur électrique » height= »434″ width= »600″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2014/07/All-wheel-function-thanks-to-axle-split-hybrid.jpg[/image_frame]

Couple additionnel et dynamique du véhicule améliorée

Grâce aux moteurs électriques, dès que le conducteur touche la pédale d’accélérateur, le couple est disponible immédiatement – ce qui permet aux voitures électriques d’avoir de bonnes performances d’accélération. Le moteur électrique Bosch SMG 180/120, qui propulse  des modèles tels que la Smart Fortwo électrique et la Fiat 500e, en est un exemple. Dans les véhicules hybrides, cependant, le moteur électrique sert souvent de support. Dans le nouveau système 48 volts de Bosch, un générateur assiste le moteur à combustion avec 150 Nm de couple additionnel. La technologie hybride à haute tension de Bosch permet par ailleurs la conduite purement électrique, comme par exemple dans la Porsche Panamera hybride rechargeable. Enfin, les composants électriques supportent le moteur à combustion, ce qui lui permet de fonctionner à des points de fonctionnement plus efficaces.[image_frame align= »center » alt= »Le système Axle-split hybrid » title= » Dans la Peugeot 3008 Hybrid4, la machine électrique entraine le train arrière tandis que le moteur thermique est connecté à l’essieu avant » height= »433″ width= »600″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2014/07/Axle-split-hybrid.jpg[/image_frame]

Pour démontrer la faisabilité de ces concepts, Bosch a produit des prototypes comportant plusieurs moteurs électriques qui peuvent accélérer ou freiner les roues individuellement. Cela permet une application précise du couple, ce qui améliore la dynamique du véhicule tout en réduisant la consommation de carburant. « Nous mettons les freins sur les émissions de CO2 et accélérons le pouls du conducteur », explique le Dr Rolf Bulander.

Source : Bosch

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!