novembre 7

Carte des technologies de groupes motopropulseurs automobiles

Carte des technologies de groupes motopropulseurs automobiles

Bosch a publié une carte de la répartition et de la diversité des technologies de groupes motopropulseurs à travers le monde. Chaque cinquième nouveau véhicule au Japon est un hybride, les moteurs à allumage commandé prédominent en Chine et le diesel règne en Europe et en Inde.[image_frame style= »framed_shadow » align= »center » alt= »Carte des technologies de groupes motopropulseurs automobiles » title= »Bosch a publié une carte de la répartition et de la diversité des technologies de groupes motopropulseurs à travers le monde » height= »433″ width= »600″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2014/11/Worlwide-powertrain-map.jpg[/image_frame]

Moteurs essence

Dans le monde, les moteurs essence forment les groupes motopropulseurs les plus populaires. La Chine mène sur ce terrain : là-bas, près de 100 pour cent de tous les nouveaux acheteurs de voitures choisissent un moteur essence. Aux États-Unis et au Japon, le chiffre est d’environ 75 pour cent. Les moteurs à injection indirecte représentent encore plus de la moitié des moteurs essence vendus. Cependant, le « downsizing » est de plus en plus populaire, et avec lui les systèmes d’injection directe essence. La combinaison de l’injection directe avec le « downsizing » peut réduire la consommation de carburant jusqu’à 15 pour cent. Dans le même temps, la suralimentation permet au moteur de délivrer plus de couple, surtout à bas régime. Cela améliore l’accélération et ajoute à l’agrément de conduite.

Moteurs diesel

Dans l’Union européenne et en Inde, la moitié du parc de véhicules est équipée de moteurs diesel. Mais en dehors de ces principaux marchés, le diesel est également de plus en plus populaire. Les Etats-Unis, par exemple, représente un marché en croissance. Bosch estime que la part de marché du diesel passera de 3 pour cent aujourd’hui à près de 10 pour cent en 2018. En Corée du Sud aussi, le diesel est de plus en plus populaire. Pour de nombreux Européens, ses avantages sont déjà clairs : un diesel moderne consomme 25 pour cent moins de carburant qu’un moteur essence comparable, et fournit 40 pour cent plus de couple en moyenne.

Véhicules hybrides et électriques

Au Japon, presque un cinquième des nouvelles voitures vendues dispose désormais d’un groupe motopropulseur hybride. Cela fait de ce pays le pionnier incontesté en matière d’électrification. Dans quelques années, les immatriculations de véhicules hybrides seront considérablement plus élevées en dehors du Japon également. Bosch prévoit que sur les 113 millions de véhicules vendus dans le monde en 2020 (prévision), 6,5 millions seront des full-hybrid, 3 millions seront des hybrides rechargeables, et 2,5 millions seront des véhicules 100% électriques.

Carburants modulables ou « Flex fuel »

Les groupes motopropulseurs qui peuvent fonctionner à la fois à l’essence et à l’alcool (éthanol) sont particulièrement importants au Brésil. Le deuxième plus grand marché pour cette technologie est les États-Unis. Les systèmes Bosch fonctionnent à l’éthanol pur, ainsi qu’à n’importe quel mélange d’éthanol et d’essence. Les conducteurs sont aussi plus indépendants, car un système « flex-fuel » leur permet de choisir l’éthanol le plus abordable.

Gaz Naturel Comprimé (GNC)

Dans le monde, les motorisations GNC sont de plus en plus populaires. Depuis dix ans, les ventes ont augmenté de 25 pour cent dans le monde entier. En Corée du Sud, les véhicules fonctionnant au GNC ont déjà capturé plus 11 pour cent de parts de marché. Le GNC est jusqu’à 50 pour cent moins cher que l’essence, et les émissions de CO2 sont jusqu’à 25 pour cent plus faibles.

Source : Bosch

[titled_box title= »L’avis de Romain : »]Je pense que la technologie « Flex fuel » va disparaître même avec l’arrivée des biocarburants de 2ème génération. L’accent sera mis sur l’électrification des motorisations car l’image de l’électricité est plus «verte» que celle des biocarburants, peu importe d’où ils proviennent. Pensez-vous que les marchés du monde entier vont s’harmoniser en termes de technologie de groupes motopropulseurs dans un futur proche ?[/titled_box]

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Ni même de 3ème génération, je pense qu’il y a une plus grande capacité de « décarbonisation » de l’électricité par rapport aux biocarburants… Le flex fuel ne sera pas l’avenir en Europe.

  2. Je trouve aberrant que l’on puissent convertir des terres agricoles (qui à l’origine nourrissait les hommes) en terres pour produire du carburant. Ce pétrole est encore plus carboné que ne l’ai le pétrole d’origine fossile.

    Je pense que l’électrique est une solution sur le long terme, par pas LA solution.
    Les VE devront être, dans leurs conceptions et leurs finalités, différents des VTh d’aujourd’hui.
    Il faut leurs faire perdre du poids, sur le châssis par exemple, réduire drastiquement le nombre bien trop croissant d’électronique énergivore.

    Partir sur une base très simple, offrirai aux VE plus d’autonomie de base plus élevée.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!