novembre 18

Un Diesel synthétique généré via un processus de « puissance-à-liquide »

Un Diesel synthétique généré via un processus de « puissance-à-liquide »

Le groupe Audi est actif dans le développement de carburants de synthèse neutres en CO2. Le dernier projet est une usine pilote à Dresde qui produit du carburant Diesel à partir d’eau, de CO2 et d’électricité « verte ». Audi et ses partenaires Climeworks et Sunfire ont ouvert l’usine cette semaine.

Grâce à cette collaboration, Audi et ses partenaires démontrent que l’industrialisation des e-carburants est possible. L’usine pilote a été officiellement mise en service en présence du Dr. Johanna Wanka, ministre fédéral Allemand de l’éducation et de la recherche, et du Dr Hagen Seifert, directeur des évaluations environnementales, des énergies renouvelables et des nouveaux matériaux chez AUDI AG.[image_frame style= »framed_shadow » align= »center » alt= »Usine pilote d’e-Diesel Audi » title= »L’usine Sunfire, qui fonctionne selon le principe de « puissance-à-liquide », nécessite du dioxyde de carbone, de l’eau et de l’électricité en guise que matières premières »]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2014/11/Audi-e-diesel-pilot-plant.jpg[/image_frame]

L’usine Sunfire, qui fonctionne selon le principe de « puissance-à-liquide », nécessite du dioxyde de carbone, de l’eau et de l’électricité en guise que matières premières. Le dioxyde de carbone est extrait directement de l’air ambiant en utilisant la capture directe – une technologie développée par le partenaire Suisse Climeworks.

Dans un processus séparé, une unité d’électrolyse alimentée en électricité « verte » sépare les molécules d’eau en hydrogène et en oxygène. L’hydrogène réagi ensuite avec le dioxyde de carbone via deux processus chimiques réalisés à 220 degrés Celsius et à 25 bars afin de produire un liquide énergétique, constitué de composés d’hydrocarbures, qui est appelé brut « bleu ». Ce processus a une efficacité allant jusqu’à 70 pour cent.

Tel qu’elle est actuellement construite, l’usine pilote de Dresden-Reick peut produire environ 160 litres de brut « bleu » par jour. Près de 80 pour cent de ce brut peut être transformé en Diesel synthétique. Ce carburant – l’Audi e-Diesel – est exempt de soufre et de composés aromatiques. Il a également un indice de cétane élevé, ce qui signifie qu’il s’enflamme facilement. Ses propriétés chimiques lui permettent d’être mélangé dans des proportions quelconques avec le Diesel classique.

Audi combine deux technologies dans ce projet, qui est financé en partie par le Ministère fédéral Allemand de l’éducation et de la recherche et a été précédé d’une phase de recherche et de préparation de deux ans : La capture de CO2 dans l’air ambiant et le processus « puissance-à-liquide » pour la production de carburants synthétiques. Audi est le partenaire exclusif dans l’industrie automobile.

Les activités d’Audi dans le développement de carburants neutres en CO2 dépassent le partenariat avec Sunfire, et ont commencé en 2009. L’usine Audi d’e-gaz de Werlte, en Basse-Saxe, produit déjà du méthane synthétique (Audi e-gaz) avec un processus similaire; les conducteurs de l’Audi A3 Sportback g-tron peuvent s’en fournir avec l’aide d’une carte de carburant spéciale. Audi mène également des recherches conjointes sur la fabrication synthétique d’e-essence avec Global Bioenergies en France. Enfin, un projet conjoint avec la société américaine Joule cherche à produire des carburants de synthèse e-Diesel et e-éthanol à l’aide de micro-organismes.

Source : Audi

[titled_box title= »L’avis de Romain : »]La capture de CO2 a toujours été une zone d’intérêt pour les entreprises du secteur de l’énergie car il est une source d’énergie potentiellement  gratuite. Cependant, je doute que cette technologie soit encore assez mature et compétitive au vue de son coût d’investissement. Quand pensez-vous que nous allons voir des fermes de capture de CO2 dans nos paysages ? Quelles seront les entreprises leaders dans ce domaine ?[/titled_box]

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!