mars 31

La technologie “Free valve” présentée par Cargine

La technologie “Free valve” présentée par Cargine

Détenue notamment par Christian Von Koenigsegg, fabricant de supercars, la société Cargine développe actuellement une technologie (Free Valve Technology) qui réduit le nombre de pièces en mouvement des moteurs à combustion interne pour une hausse de la fiabilité, de la performance et une efficience accrue.

La technologie se base sur un fonctionnement indépendant de chaque soupape à l’aide d’un actionneur à air comprimé qui permet notamment de s’affranchir du système de distribution et des arbres à came. Ce fonctionnement indépendant offre également la possibilité au système d’activer ou de désactiver les soupapes en fonction de la sollicitation du moteur.

Dans une version définitive de la technologie, la société Cargine espère réduire de 50% les émissions polluantes et de 30% la consommation de carburant tout en offrant plus de couple et de puissance.

  • Bien que le concept ait été largement testé, aucun fabricant n’a été en mesure de le mettre en production à grande échelle en raison de divers problèmes techniques ainsi qu’un coût produit élevé.
  • Les moteurs à système sans arbre à cames (« camless ») utilisent en général des actionneurs électromagnétiques, électrohydrauliques, ou entièrement mécaniques pour ouvrir les soupapes. Au lieu d’utiliser ces types d’actionneurs traditionnels, Cargine utilise des actionneurs électro-hydraulique-pneumatique combinés avec des capteurs dédiés. Grace à ce système, Cargine a surmonté tous les défis auxquels sont confrontés les autres systèmes « camless ».
  • Le système a démontré une réduction de la consommation de carburant de 12 à 17 % par rapport à un moteur quatre cylindres deux litres à injection directe et à déphaseur d’arbre à cames. Les tests ont été effectués sur un moteur monocylindre à AVL en 2011.
  • Le système a été testé avec succès et installé dans une SAAB 9-5 (côté admission seulement) de 2009 à 2011. Au cours de cette période, la SAAB a parcouru plus de 55000 kilomètres et le système a prouvé sa capacité à démarrer jusqu’à -20 degrés Celsius.
  • Le délai prévu à partir de la décision d’un constructeur automobile d’utiliser la technologie jusqu’à la production de masse est de 12-18 mois.

Source : Cargine

L’avis de Romain :

Je crois en cette technologie qui est proche du système Fiat Multi-air. Cependant, il semble qu’il y ait besoin d’une source d’air comprimé pour l’actionnement pneumatique. Dans les camions, ce n’est pas un problème car un compresseur d’air est souvent monté sur le moteur, mais dans les voitures particulières, il peut être nécessaire d’ajouter des composants supplémentaires pour générer cet air sous pression. Quand pensez-vous de cette technologie « Free valve » pourrait être prête pour la production en série?

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!