décembre 15

Les notations Euro NCAP expliquées

Les notations Euro NCAP expliquées

Depuis 2009, Euro NCAP n’attribue plus qu’une seule note globale par véhicule testé, avec un maximum de cinq étoiles.

Cette note globale de sécurité repose sur les résultats obtenus dans quatre domaines :

  • protection des occupants adultes,
  • protection des occupants enfants,
  • protection des piétons,
  • et aide à la sécurité.

La note globale est calculée après pondération des quatre résultats tout en veillant à ce qu’aucun domaine ne soit désavantagé. Les tests Euro NCAP pour cette nouvelle méthode d’évaluation sont les mêmes qu’avant 2009 mais ils comprennent désormais un test supplémentaire simulant le coup du lapin en cas de choc arrière. Désormais, Euro NCAP ne récompense plus seulement les systèmes de rappel de bouclage de ceinture mais aussi les limiteurs de vitesse et la présence d’un programme de stabilité électronique (ESP) dans l’équipement de série.

Pour les voitures testées avant 2009, Euro NCAP utilisait trois types de cotations représentées par des étoiles:

  • la protection des occupants adultes,
  • la protection des occupants enfants,
  • et celle des piétons.

Les étoiles attribuées pour la protection des occupants adultes et enfants résultent de trois crash-tests effectués par Euro NCAP :

  • le choc frontal,
  • le choc latéral,
  • et le choc poteau.

La protection des piétons est évaluée séparément par une série de tests spécifiques.

Protection des occupants adultes

[image_frame style=”framed_shadow” align=”right” alt=”Protection des occupants adultes” title=”Protection des occupants adultes” height=”100″ width=”100″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2012/07/Adult-occupent-protection.jpg[/image_frame]La protection des occupants adultes a été, avec la protection des piétons, la première cotation introduite par Euro NCAP. Les points sont décernés en fonction des résultats du choc frontal, du choc latéral et du choc poteau. Des points correctifs sont par la suite octroyés afin que l’évaluation globale puisse également s’appliquer à des occupants de différentes tailles, assis dans différentes positions, et ce en particulier pour la zone d’impact au niveau des genoux. Pour obtenir le score final de protection des occupants adultes, il faut encore ajouter le résultat du test du coup du lapin, effectué séparément soit sur le siège conducteur soit sur le siège passager.

Protection des occupants enfants

[image_frame style=”framed_shadow” align=”right” alt=”Protection des occupants enfants” title=”Protection des occupants enfants” height=”100″ width=”100″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2012/07/child-occupent-protection.jpg[/image_frame]
La sécurité des enfants fait l’objet d’une évaluation depuis le tout premier test d’Euro NCAP. Elle permet de s’assurer que les constructeurs automobiles adoptent une attitude responsable vis-à-vis des enfants voyageant à bord de leur véhicule. En novembre 2003, Euro NCAP a introduit une cotation séparée pour la protection des occupants enfants dans le but de fournir aux consommateurs des informations plus claires sur les résultats de ces tests. Pour cette évaluation, Euro NCAP utilise, lors des collisions frontale et latérale, des mannequins anthropomorphes représentant respectivement des enfants âgés de 18 mois et de 3 ans . En plus d’examiner les résultats des crash-tests, Euro NCAP vérifie également la clarté des instructions relatives à l’installation du siège enfant dans le véhicule, et ce afin d’en garantir la fixation la plus correcte et la plus sûre possible.

[youtube url=”http://www.youtube.com/watch?v=LMan5FtKmGQ&t=1m31s” fs=”1″ rel=”0″ showinfo=”0″]

 

Protection des piétons

[image_frame style=”framed_shadow” align=”right” alt=”Protection des piétons” title=”Protection des piétons” height=”100″ width=”100″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2012/07/pedestrian-protection.jpg[/image_frame]
Euro NCAP estime que les constructeurs devraient déployer davantage d’efforts en matière de protection des piétons. Cela permettrait de sauver la vie de nombreux piétons et réduirait le nombre de traumatismes psychologiques subis chaque année par des conducteurs. En introduisant dans sa note globale le score relatif à la protection des piétons, Euro NCAP vise à encourager l’amélioration des performances des véhicules à cet égard. La cotation « Protection des Piétons » est composée des résultats de tests effectués à l’aide d’impacteurs représentatifs de différentes parties du corps de l’enfant (tête) et de l’adulte (tête, jambe, cuisse).

[youtube url=”http://www.youtube.com/watch?v=YBJS_tKvAeU&t=27s” fs=”1″ rel=”0″ showinfo=”0″]

 

Aide à la sécurité

[image_frame style=”framed_shadow” align=”right” alt=”Aide à la sécurité” title=”Aide à la sécurité” height=”100″ width=”100″]https://www.car-engineer.com/wp-content/uploads/2012/07/Safety-assist.jpg[/image_frame]

Grâce à l’introduction de l’évaluation des systèmes d’aide à la sécurité, Euro NCAP peut prendre en considération les systèmes d’assistance au conducteur et les technologies de sécurité active. Ces technologies jouent un rôle de plus en plus important et permettent d’éviter les accidents, et, par conséquent, de limiter le risque de lésions.

Euro NCAP récompense les constructeurs qui équipent leurs véhicules d’un dispositif de contrôle électronique de stabilité et leur attribue également des points pour la présence d’un limiteur de vitesse et d’un système intelligent de rappel de bouclage de ceinture.

La vidéo suivante présente quelques-unes des technologies d’aide à la sécurité :

[youtube url=”http://www.youtube.com/watch?v=hfHAnkW3OPQ” fs=”1″ rel=”0″ showinfo=”0″]

 

Source : Euro NCAP

[titled_box title=”L’avis de Romain Nicolas :”]

Ce type d’organisation est très bénéfique pour la sécurité automobile. Euro NCAP est reconnu à la fois par les constructeurs automobiles et les clients finaux, ce qui est important car cela fait converger tous les acteurs du domaine automobile vers des solutions plus sures. La principale limite est le fait que cette organisation a un périmètre Européen et non mondial, ce qui signifie que les notations ne sont pas harmonisées à travers le monde. Nous avons vu que certaines voitures importées d’autres pays ont été classées comme dangereuses par Euro NCAP, mais elles sont toujours vendues dans leur pays d’origine. Cette contradiction est discutable. Etes-vous favorable à une harmonisation des notations de sécurité? Est-ce qu’une législation peut améliorer encore plus la sécurité routière, comme elle le fait pour les polluants ou la consommation de carburant?
[/titled_box]

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!