août 16

Les sièges ergonomiques d’Opel

Les sièges ergonomiques d’Opel

La nouvelle Opel Insignia et la nouvelle Opel Meriva ne sont pas seulement distinguées par leurs technologies moteur, elles visent également à garantir que le conducteur et le passager aient un voyage confortable. Les sièges ergonomiques d’Opel, certifiés par l »AGR (Campagne Allemande pour la santé du dos), sont conçus pour fournir un confort d’assise et du dos sur les longs trajets notamment. Mais avant qu’une telle conception de siège soit conduite en production en série, de nombreuses étapes de développements ont été nécessaires. En effet, la conception des sièges compte pour environ dix pour cent des coûts de développement d’une voiture de production.

Collaboration entre Opel et l’AGR pour le confort des sièges

« Les sièges sont de véritables chefs-d’œuvre d’ingénierie qui comprennent un matériau léger, des structures en mousse spécifiques et de nombreux moteurs qui effectuent une multitude de tâches, telles que le chauffage et les ajustements », explique Andrew Leuchtmann, Senior Manager GM Interiors, qui est responsable de l’ingénierie des sièges. « Aujourd’hui, nos sièges sont fabriqués pour convenir à toutes les morphologies – grand, petit, gros, maigres – et cela est essentiel pour réduire la fatigue des voyages qu’ils soient courts ou longs. »

Les premiers sièges ergonomiques d’Opel ont été introduits sur le Signum en 2003. Aujourd’hui, ces sièges ergonomiques, qui sont le résultat de plus d’une douzaine d’années de travail et de collaboration étroite avec l’AGR, une association indépendante qui travaille sur la prévention des problèmes de dos, peuvent être installés sur plusieurs modèles Opel comme l’Insignia, la Meriva, le Zafira Tourer, l’Astra, la Mokka et la Cascada. Les sièges sont développés en interne et la sécurité est une exigence majeure pour Opel. Les aspects de sécurité comprennent les coussins gonflables, les détecteurs de présence et les tendeurs de ceinture de sécurité.

Opel est le premier constructeur généraliste à recevoir la certification AGR pour ses sièges. Pour ce faire, quatre ingrédients de base ont été mis ensemble : le soutien lombaire 4 axes (avant, arrière, haut et bas), l’inclinaison des coussins, réglage de la longueur du coussin d’assise, et le contour et le soutien du corps.Sièges ergonomiques d'Opel

« Nous avons travaillé ensemble et combiné le savoir-faire d’AGR avec le nôtre », dit Leuchtmann. « Au début, différents fabricants ont affirmé que leurs sièges étaient les meilleurs, mais les gestionnaires de flotte ont souvent reçu des plaintes de conducteurs souffrant de dos et autres douleurs. » En d’autres termes, les deux tiers du corps d’une personne doivent être en contact avec le siège afin d’éviter les points de pression, ce qui se traduit finalement par des douleurs et de l’inconfort. « Nos sièges, » Leuchtmann ajoute, « peuvent être agrandis ou rendus plus petits pour fournir une solution idéale pour tout conducteur. »

Contrôle de la température intégré

« La conception et l’assemblage des sièges ergonomiques sont assez complexes – nous devons garder à l’esprit la disposition de la mousse, les caractéristiques de confort thermique, les dispositifs de sécurité, les appuis-tête et d’autres, et tout cela en dehors de la structure, des filets de suspension et autres formes de soutien pour les utilisateurs », explique Leuchtmann.

L’une des tâches les plus complexes que les sièges ont à accomplir – en plus de fournir un soutien du corps – est de maintenir les utilisateurs au chaud ou au froid suivant les conditions. « Le température et l’aération du siège sont très importantes et vous devez vous assurer que l’humidité générée par l’occupant est évacuée. Des canaux intégrés font respirer les tissus et suppriment cette humidité. Par ailleurs, avec les sièges ventilés, de petits ventilateurs sont insérés dans le siège et aident à garder le conducteur frais et au sec », explique Leuchtmann. Ce système est disponible sur l’Insignia et la Cascada.Système de ventilation des sièges de l'Opel Insignia

D’autre part, le chauffage est également critique. « La technologie de nos sièges permet de chauffer près de la surface complète du siège », note Leuchtmann, qui fait une différence par rapport aux systèmes où seules certaines parties du siège sont chauffées.

Source : Opel

Loved this? Spread the word


About the Author

Romain Nicolas

Related posts

Concept Vision Michelin : Le pneumatique du futur

​Read More

La technologie de désactivation des cylindres moteur d’Eaton

​Read More

Hyundai Motor va adopter le réfrigérant R1234yf dans tous ses modèles

​Read More

Une batterie pour une autonomie de véhicule électrique de 1000 km

​Read More
Leave a Repl​​​​​y

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!